Médiathèque de l'UFR Langues et Communication

Université de Bourgogne

Excuses historiques après le « Bloody Sunday »

Le dimanche 30 janvier 1972, à Derry, en Irlande du Nord, 14 manifestants pacifistes furent tués par les tirs de l’armée britannique.

Un rapport établi par Lord Saville (après 12 ans d’enquête) a été remis au premier ministre britannique et publié le 15 juin 2010. Ce rapport  indique que si les actes des soldats britanniques n’étaient pas prémédités, ils ont tiré alors qu’il n’y avait aucune menace, sur des innocents, sans avertissement et ont menti ensuite sur les circonstances exactes de l’incident.

Le premier ministre David Cameron a présenté hier des « excuses historiques » pour les agissements de l’armée britannique.

Pour en savoir plus, consultez les sites du Guardian, de  The Daily Telegraph, de The Independent.

Vous pouvez également visionner à la médiathèque le film « Bloody Sunday », de Paul Greengrass (DVD 451), qui relate les évènements du 30 janvier 1972.

Publicités

Les commentaires sont fermés.