Médiathèque de l'UFR Langues et Communication

Université de Bourgogne

Le Proche-Orient au cinéma

Eldorado

A l’Eldorado aura lieu une rencontre avec Alain Gresh autour du film « Aisheen » (chroniques de Gaza).

Le film sera présenté à 20h (durée : 1h25, VOST) et suivi d’une rencontre avec Alain Gresh, journaliste au Monde Diplomatique et spécialiste du Proche-Orient.

Résumé d’Allociné :

« Elle est où la cité des fantômes ? », demande l’enfant au gardien du parc d’attractions. « Elle est là, juste là. Mais elle a été bombardée… Tu veux la voir ? » C’est par ces mots que commence le film, balade impressionniste dans une Gaza dévastée, au lendemain de la guerre. La cité des fantômes, c’est Gaza…

Devosge

Trois soirées débats seront organisées autour de trois films au Devosge pour le 5ème festival des Droits Humains.

Le jeudi 8 décembre sera présenté « Promesses » (2010) à 20h.

Résumé Devosge :

Profitant d’une période d’accalmie à la frontière israélo-palestinienne entre 1997 et 2000, les réalisateurs ont demandé à sept enfants juifs et palestiniens, âgés de neuf à treize ans, de donner leur vision du conflit au Proche-Orient.
Observateurs engagés, imprégnés de l’histoire de leurs parents, ils révèlent par leurs réponses le poids terrifiant des préjugés sociaux et religieux dont ils sont les héritiers.

Le vendredi 9 décembre sera présenté « Le fil » (2010) à 20h.

Résumé Allociné :

De retour en Tunisie, après la mort de son père, Malik, la trentaine, doit à nouveau vivre chez sa mère. Il voudrait lui dire qu’il aime les hommes, mais il n’y arrive pas et s’enfonce dans ses mensonges.
Lorsqu’il rencontre Bilal, tout devient possible : le jeune architecte, son amant et sa mère s’affranchissent des interdits pour embrasser pleinement la vie. Dans la chaleur de l’été tunisien, chacun va toucher du doigt le bonheur auquel il a longtemps aspiré.


Le samedi 10 décembre sera présenté « Le blues de l’Orient » (2002) à  20h.

Résumé Allociné :

Qu’ont en commun Le Caire, Tel Aviv, Beyrouth, Damas ou Alep ? Au-delà des conflits qui ont agité ou agitent encore le Moyen-Orient, ces villes ont un héritage en partage : la musique arabe classique. De Paris, la cinéaste Florence Strauss remonte aux sources de cet art immémorial tout en partant sur les traces de son histoire personnelle en partie ignorée et occultée. Sur la voie de ses aïeux, elle rend hommage aux musiciens et poètes qui incarnent et perpétuent une partie de l’histoire de l’Orient.



Publicités

Les commentaires sont fermés.