Médiathèque de l'UFR Langues et Communication

Université de Bourgogne


Madama Butterfly

L’opéra « Madama Butterfly » de Giacomo Puccini sera jouée à l‘Auditorium de Dijon du vendredi 24 septembre au 2 octobre 2010.

Il y aura 5 séances durant ces deux mois, au tarif A allant de 5 à 50€ – ce qui est plutôt intéressant.

Il y aura même une séance pour les familles le dimanche 26 septembre, avec des activités pour les enfants pendant que les plus âgés regardent la pièce, tout cela au tarif de 10€.

Un résumé pour ceux et celles qui ne connaissent pas (ou qui ont oublié) l’histoire :

« Madame Butterfly, c’est le surnom donné à une jeune femme japonaise qui s’apprête à épouser un lieutenant de la marine américaine. C’est du moins ce qu’elle s’imagine, car en réalité le futur époux est déjà un ex : le goujat a prévu de se marier avec une autre et fait peu de cas des sentiments de Madame Butterfly, autant que de son obligation de renier famille et religion pour épouser un étranger.
Différence de milieu social entre les personnages, grand écart culturel entre le Japon et les États-Unis, décalage des sentiments et opposition entre honneur et infamie font de Madama Butterfly un opéra à la fois émouvant, pénétrant et audacieux : Puccini y révèle toute sa modernité musicale après Verdi et Wagner et réinvente l’opéra italien alors malmené par les chambardements esthétiques du début du XXe siècle.
Créateur de mises en scène épurées et inventives où l’émotion n’empêche jamais la réflexion, Jean-François Sivadier révèle la trajectoire pathétique d’une héroïne vacillant progressivement vers le précipice, magnifiquement incarnée dans la voix exceptionnelle et la présence bouleversante de la sublime Tatiana Monogarova. »

Durée : 3h avec entracte.

Les dates : Le 24 Septembre à 20h00, Le 26 Septembre à 15h00, Le 28 Septembre à 20h00, Le 30 Septembre à 20h00, Le 02 Octobre à 20h00.

Vous pouvez réserver en ligne sur le site de L’Opéra de Dijon :

Madama Butterfly

Publicités


Shakespeare à l’honneur au festival « Théâtre en mai »

Pièce majeure de Shakespeare, « Le Songe d’une nuit d’été » est à découvrir en deux versions aux antipodes durant Théâtre en Mai :

A Midsummer Night’s Dream

par la Yohangza Theatre Company (Corée), mise en scène Jung-Ung Yang

 »Interprétés par dix comédiens et cinq musiciens, ce Shakespeare oriental vous transportera dans un univers inoubliable de fantaisies, de chants, de danses, et d’acrobaties. Tous les styles du théâtre traditionnel coréen se combinent pour célébrer cette nuit d’été où les Dokkaebi, créatures effrayantes et drolatiques du folklore coréen, mènent la danse et jonglent avec les péripéties de la comédie shakespearienne pour la faire renaître dans une fantasmagorie nocturne. »

Du mardi 18 au jeudi 20 mai

mardi 18 à 20h30
mercredi 19 à 19h
jeudi 20 à 21h

Lieu : PARVIS SAINT-JEAN

En savoir plus sur ce spectacle

Le Songe d’une nuit d’été

mise en scène et adaptation Pip Simmons (Suisse)

 »Deux couples d’amoureux transis, une dispute entre le roi et la reine des fées, une potion qui s’en mêle et une troupe de comédiens amateurs qui prépare une pièce pour le mariage d’un prince. Le temps d’une nuit de solstice d’été aux allures de songe, tous vont s’entrecroiser dans cette étrange forêt… Une comédie dans laquelle l’amour devient fou et le rêve se révèle cruel. »

Du jeudi 20 au samedi 22

jeudi 20 à 19h
vendredi 21 à 20h
samedi 22 à 20h

Lieu : CASERNE HEUDELET – LA TOUR VAGABONDE

En savoir plus sur ce spectacle

Venez à la Médiathèque découvrir différentes adaptations cinématographiques du « Songe d’une nuit d’été » de Shakespeare : celle réalisée par Elijah Moshinsky en 1981 (DVD 40), une autre réalisée par Adrian Noble en 1996 (DVD 183), ou encore celle réalisée par Michael Hoffman en 1999 (DVD 134).


ITALIART FESTIVAL à Dijon en mars

« Italiart Festival est un festival Italien ouvert à la creativité européenne. Cette année, il y aura des artistes Italiens, Français et Polonais qui créeront des œuvres à l’occasion du festival. C’est le festival de la créativité, originale, passionnelle et libre. »

Le Festival ouvrira ce vendredi à 15h00, avec  :

Le Prince Constant (théatre)

de Calderon/slovaski/Cirillo dans la mise en scène de Jerzy Grotowski (1962 laboratoire de Opole/Wroclaw) et de Vincenzo Cirillo (Cie Ombradipeter/Pise) avec : Roger Cartelier, Mireille Saintemarie, André Remi, Vincenzo Cirillo.
Entrée gratuite avec réservation obligatoire (Bernard 03 80 30 04 85) Chouette Disques, 16 rue de la chouette 21000 Dijon.

Et mardi 9 mars, l’Eldo vous proposera une soirée ciné italienne :

Une soirée proposée en partenariat avec Italiart Festival / Tarif : 8 € la soirée / tarifs habituels pour 1 film / pré-vente des places à l’accueil de l’Eldo.

L’Italiart Festival, ce sera aussi des concerts jazz, des expositions un peu partout en ville,… et ce pendant tout le mois de mars :

Pour connaître le programme complet du festival : cliquez ici.

Découvrez Italiart met Dijon à l’heure italienne sur Culturebox !


« To be, or not to be…

… That is the question. »

Une phrase bien sûr tirée du monologue d’Hamlet (Acte 3, scène 1) : l’un des passages les plus célèbres de toute la littérature anglaise !

La Médiathèque vient de faire l’acquisition en DVD de 2 adaptations de la fameuse pièce de Shakespeare :

  • « Hamlet », un film de Laurence Olivier (1948)

Extrait :

  • « The Tragedy of Hamlet », un film de Peter Brook (2001) d’après sa mise en scène de la pièce de William Shakespeare : « Peter Brook unit sa passion pour Shakespeare et deux domaines qu’il explore depuis de nombreuses années : le théâtre et le cinéma. Il filme sa mise en scène de la pièce aux Bouffes du Nord en 2000 et soulève ainsi la question du jeu des regards à la fois de l’homme de théâtre et du cinéaste. » (Arte). Également sur ce DVD : « Brook by Brook », un documentaire sur Peter Brook, metteur en scène novateur mais aussi acteur, réalisateur et scénariste, britannique.

Extrait :

Vous pouvez lire « The Tragedy of Hamlet, Prince of Denmark » en ligne via Netlibrary, agrégateur de livres électroniques auquel le SCD de l’Université vous offre l’accès : cliquez ici.

Ou encore sur le site suivant : http://shakespeare.mit.edu/hamlet/index.html

Ou encore livre en mains : rendez-vous à la B2UFR Langues !


« La nuit des rois » à Dijon

Venez découvrir au Parvis Saint-Jean « La nuit des rois » (« Twelfth Night ») de William Shakespeare, mise en scène par Jean-Louis Benoit sur une traduction de Jean-Michel Déprats.

L’histoire :

« Rescapée d’un naufrage, une jeune femme, Viola, a perdu Sébastien, son frère jumeau, englouti par les flots. Echouée dans un pays qu’elle ne connaît pas, elle se travestit en homme, et devient, sous le nom de Césario, le page du prince Orsino. Celui-ci est amoureux de la comtesse Olivia qui porte, elle aussi, le deuil d’un frère aimé. Olivia s’éprend du page, le page aime son maître Orsino… Malentendus, quiproquos, méprises s’ensuivent nécessairement. »

Du mardi 23 février au samedi 6 mars au Parvis Saint Jean
Mar 23, Ven 26, Mar 2 et Ven 5 à 20h30
Mer 24, Jeu 25, Mer 3 et Jeu 4 à 19h30
Sam 27 février et Sam 6 mars à 17h
durée : 2h50 + entracte

Renseignements et réservations : 03 80 30 12 12, www.tdb-cdn.com

En savoir plus sur cette adaptation :

Téléchargez le dossier de presse

Téléchargez le dossier pédagogique de la pièce édité par le CRDP de l’académie d’Aix – Marseille en partenariat avec le théâtre national de Marseille « La Criée ».

Regardez une interview du metteur en scène et un extrait de la pièce

Pour approfondir :

Lisez « Twelfth Night » en ligne : rendez-vous sur le site http://shakespeare.mit.edu, ou sur la base de données LIterature ONline (LION) à laquelle le SCD de l’uB vous donne accès.

Et venez à la Médiathèque voir des adaptations cinématographiques de « Twelfth Night ».


Festival « Théâtre en mai » du 14 au 23 mai

« Théâtre en mai » ?

« Des spectacles venus des quatre coins du monde, des créations, des lectures, un grand débat, de la musique, des rencontres, des repas. » (François Chattot, acteur et directeur du Théâtre Dijon Bourgogne)

Grâce à « Théâtre en mai », partez à la rencontre d’artistes venus d’Argentine, de Biélorussie, du Burkina Faso, de Corée, de Hongrie…

Programme et infos pratiques

Dossier de presse

Découvrez notamment les pièces de l’argentin Eduardo Pavlovsky :

Potestad, durée : 1h (en espagnol surtitré en français)
Vendredi 15 à 22h, samedi 16 à 19h30, dimanche 17 à 19h30 – Lieu : tente du Radeau

Solo Brumas, durée : 1h15 (en espagnol surtitré en français)
Mardi 19 à 19h30, mercredi 20 à 19h30, jeudi 21 à 14h30 – Lieu : Parvis Saint-Jean

Ou encore :

King, Malcolm, Baldwin (Les Chemins de la révolte) d’après « Nous, les Nègres, Entretiens avec Kenneth B. Clark », un projet de Françoise Lepoix en collaboration avec Anisia Uzeyman et Frédéric Leidgens.
Jeudi 14 à 22h, vendredi 15 à 22h, samedi 16 à 14h30, dimanche 17 à 19h30 – Lieu : salle Jacques Fornier

Par ailleurs, à l’occasion de ce festival, un cycle « Black American Cinema » sera proposé au cinéma L’Eldorado :

blackamericanCotton Comes to Harlem (titre français : Le casse de l’Oncle Tom)
de Ossie Davis, Etats-Unis, 1970, 1h37
Jeudi 14 à 20h, dimanche 17 à 16h, jeudi 21 à 18h

Shaft, les nuits rouges de Harlem
de Gordon Parks, Etats-Unis, 1971, 1h40
Samedi 16 à 22h, lundi 18 à 20h, samedi 23 à 22h

My brother’s Wedding
de Charles Burnett, Etats-Unis, 1983, 1h20
Vendredi 15, mardi 19 et vendredi 22 à 18h15

Black Sheep
de Charles Burnett, Etats-Unis, 1983, 1h23
Dimanche 17 et dimanche 24 à 12h

Pour tout savoir sur la 20ème édition de ce festival, rendez-vous sur le site du TDB : http://www.tdb-cdn.com